Chargée de mission ?

Très régulièrement, lorsqu’on me sollicite pour parler en public, mes interlocuteurs me demandent quel est mon « titre » ! Enseignante ? Oui, sans doute, je suis titulaire d’un poste en ULIS collège… mais je n’ai pas d’élèves ! Alors, qu’en est-il ?

Dès l’origine, le poste a été pensé comme un dispositif itinérant ; il s’agit bien, administrativement, d’une ULIS collège, spécifiquement destinée aux élèves porteurs de Troubles Envahissants du Développement. Dans la pratique, la « classe » n’existe pas. La lettre de mission m’enjoint de venir aider les enseignants accueillant ces élèves en classe.

Ce choix a pour objectif évident de maintenir tant que faire se peut, et tant que cela est souhaité par les familles, les élèves au plus près du cursus ordinaire, et à ce que ces scolarisations soient le plus harmonieuses possible. C’est un pas vers l’école inclusive.

Mon public n’est donc pas un public d’élèves mais d’enseignants et d’AESH; les aider à comprendre leur élève, adapter supports et évaluations, anticiper les difficultés, m’inspirer des bonnes idées, les conseiller. Je rencontre bien entendu les élèves et les familles ; et tant que je ne les ai pas rencontrés, toute ma belle science n’a pas grand intérêt. Depuis cette année, je peux intervenir également dans le premier degré ! Belle, très belle mission !