Au secours, mon enfant entre au collège !

Même si c’est un moment de grande fierté et si on se retourne avec un pincement sur les années qui viennent de se passer, la perspective du collège peut susciter quelques appréhensions ! Nouvel endroit (immense), nouveaux adultes (nombreux), nouveaux camarades (très nombreux), nouvelles règles (pas toujours claires) et nouvelles exigences ! Le car ? La cantine ?

Pour être quotidiennement confrontée à ces questions depuis 3 ans, j’ai pu être témoin des difficultés et de quelques réponses possibles. Surtout, cette expérience m’a permis de repérer les « zones d’ombre », les grains de sable qu’on n’avait pas prévus… La clé, c’est d’élaborer un projet pour son enfant.

La journée du 9 avril prochain propose à la fois de connaître précisément les modes de scolarisation et l’organisation du 2d degré, d’évoquer les sujets sensibles… et la manière d’en parler avec les équipes ! Ce sera surtout l’occasion de se pencher sur la situation précise de chaque enfant et de se poser les bonnes questions… étape indispensable pour prendre des décisions et des initiatives réfléchies. Il s’agira également d’anticiper les vraies sources de difficultés ! Enfin, nous parlerons  des nouvelles compétences mises en oeuvre au collège par rapport à l’école primaire.

L’arrivée au collège soulève des questions spécifiques qui appellent des réponses spécifiques… mais quel beau pari !

Pour télécharger le bulletin d’inscription, c’est par ici !

Chargée de mission ?

Très régulièrement, lorsqu’on me sollicite pour parler en public, mes interlocuteurs me demandent quel est mon « titre » ! Enseignante ? Oui, sans doute, je suis titulaire d’un poste en ULIS collège… mais je n’ai pas d’élèves ! Alors, qu’en est-il ?

Dès l’origine, le poste a été pensé comme un dispositif itinérant ; il s’agit bien, administrativement, d’une ULIS collège, spécifiquement destinée aux élèves porteurs de Troubles Envahissants du Développement. Dans la pratique, la « classe » n’existe pas. La lettre de mission m’enjoint de venir aider les enseignants accueillant ces élèves en classe.

Ce choix a pour objectif évident de maintenir tant que faire se peut, et tant que cela est souhaité par les familles, les élèves au plus près du cursus ordinaire, et à ce que ces scolarisations soient le plus harmonieuses possible. C’est un pas vers l’école inclusive.

Mon public n’est donc pas un public d’élèves mais d’enseignants et d’AESH; les aider à comprendre leur élève, adapter supports et évaluations, anticiper les difficultés, m’inspirer des bonnes idées, les conseiller. Je rencontre bien entendu les élèves et les familles ; et tant que je ne les ai pas rencontrés, toute ma belle science n’a pas grand intérêt. Depuis cette année, je peux intervenir également dans le premier degré ! Belle, très belle mission !

Neuropsychologie de l’autisme chez l’enfant.

                  L’ouvrage de Patrice Gillet aborde certaines spécificités de l’autisme en termes neuropsychologiques. Loin d’une redite des descriptions connues, il invite, à partir de nombreuses études, à affiner l’observation. L’objectif affirmé de l’auteur est de contribuer à fonder davantage les choix éducatifs ou thérapeutiques. Le livre s’ouvre sur une histoire des diverses conceptions de l’autisme, mise en regard avec l’évolution des connaissances de l’anatomie du cerveau, des fonctions cérébrales et de la neuropsychologie. Il retrace également le développement socio-cognitif du bébé ordinaire avant d’évoquer les traits constatés chez les très jeunes enfants autistes et de proposer une définition neuropsychologique de l’autisme à l’âge préscolaire. Il propose de considérer différemment les profils des enfants plus âgés. Patrice Gillet s’attache à étudier quatre domaines cruciaux pour l’autisme : le langage oral, les fonctions visuo-spatiales, les fonctions exécutives et les compétences sociales. Les apports de la neuropsychologie permettent de déterminer plus finement l’origine du ou des troubles constatés ainsi que les prérequis, l’attention conjointe par exemple, à l’émergence de telle ou telle compétence. Un ouvrage dense, très intéressant, qui se lit assez facilement, pour peu qu’on soit déjà un peu fait des réalités de l’autisme.

Patrice Gillet. Neuropsychologie de l’autisme chez l’enfant. Ed. De Boek Solal.

Lirelirelire !

Les vacances se préparent… Enfin le temps de lire les ouvrages accumulés pendant l’année ! ce que vous voyez là, c’est ce que je projette de lire… je promets de poster la photo des livres lus à la fin de l’été ! Et j’ai très envie aussi de publier plus régulièrement de brèves notes de lecture… Vous avez repéré l’intrus dans la pile ?
Vous pourrez me lire cet été ; côté formation, je vous retrouve cet automne. Sont prévues deux formations pour l’instant :
– la grammaire avec les outils Montessori, le 31 octobre. Finies les confusions entre nature et fonction ! Avec les symboles, on s’appuie sur la pratique que l’enfant a de la langue pour introduire le concept… puis la terminologie.

Télécharger le bulletin d’inscription

– réussir au collège. Cette formation est particulièrement destinée aux parents d’enfants entrant au collège (6ème, SEGPA ou ULIS), ou au CM2. Le matin sera consacré aux aspects autres que la pédagogie et à réduire le fossé culturel :
formes de scolarisation. Le fonctionnement du collège. Stéréotypes et idées à détricoter ! Comment aborder les choses ? Penser les impensés. Anticiper les véritables sources de problèmes.

L’après-midi, nous aborderons les contenus des programmes. Les exigences de la 6ème et de la 5ème. Savoirs et savoir-faires : ce qu’on peut anticiper. Les difficultés spécifiques du collège pour l’élève avec trouble du spectre autistique, et quelques éléments de réponse.

La date du 12 septembre est confirmée ! Nous serons sur l’Ecosite du Val de Drôme, à Eurre.

Télécharger le bulletin d’inscription.

Télécharger le plan d’accès.

 

A très bientôt !

Congrès de la FCPE

La FCPE de la Drôme me fait l’honneur de m’inviter à son congrès départemental samedi 30 mai à Pierrelatte, en partenariat avec Planète Autisme Drôme Ardèche… Nous évoquerons la questions des élèves à besoins particuliers lire la suite

Première journée de formation !

La première pierre du Coeur à l’ouvrage se pose vendredi 8 mai ! Il sera question d’autisme et de scolarisation. Il est capital pour les parents d’élèves avec autisme qu’ils puissent comprendre leur enfant et en particuler son style cognitif. Un enfant avec autisme est capable d’apprendre… mais autrement, et quel que soit son âge. Même s’ils ne sont pas professionnels, les parents restent experts de leur enfant ; il leur revient de partager cette expertise avec ses enseignants.  Les particularités sensorielles, la perception en détails, une communication parfois atypique, comment concilier ces aspects et la scolarité ? Qui sont les interlocuteurs ? Comment collaborer et dessiner un plan personnalisé de scolarisation ? Quelles priorités définir ? Quel est le rôle de chacun ? Quelles difficultés anticiper ? Autant de questions que nous aborderons ensemble pour un parcours scolaire le plus harmonieux possible.

Je vous attends le 8 mai à la salle des voûtes de Livron sur Drôme.

Télécharger un bulletin d’inscription ici.