Avril tout bleu…

Le 2 avril, c’est la journée mondiale de l’autisme. Chaque année, cette journée prend plus d’ampleur. Les associations de familles témoignent, les personnes autistes aussi témoignent, de leurs besoins, de leurs aspirations. Agir pour l’autisme, très dynamique association, m’avait fait l’amitié de m’inviter à intervenir lors du congrès qui s’est tenu à Montélimar. Jugez de l’affiche : Laurent Savard, Stéfany Bonnot-Briey, Josef Schovanec… me voici toute petite au milieu de ces pointures !

Bien sûr, Agir m’a demandé de parler … scolarisation ! A l’origine, il s’agissait d’évoquer les besoins des élèves autistes, ou les modalités de leur scolarisation. Pourquoi pas ? Mais cette question, qui a toute son importance, n’était sans doute pas très neuve pour le public… Après réflexion, j’ai proposé à Agir quelque chose d’un peu plus inattendu : « quelle chance d’avoir un élève autiste dans ma classe ». L’optimisme comme un choix délibéré !

Pour lire l’essentiel de mon intervention, c’est là : Coup de chance !

Et comme les besoins de soutien des enfants et de leurs parents demeurent même après le 2 avril, il y a toujours au programme :

le 13 mais, réussir au collège, les infos ici.

le 10 juin, la grammaire avec les outils Montessori, les infos ici.

le 1er juillet, les mathématiques avec les outils Montessori, les infos ici.